Japan Expo 2017 - Y/Con 2017 - Yaoi Generation 2017

     Et de trois comptes rendus en un ! L'object du retard : beaucoup de travail pour le fanzine. Ces trois conventions se sont merveilleusement bien passées. Comme toujours, on vous remercie d'être venu(e)s nombreux(ses) et de nous avoir offert remarques, discussions passionnées, débats animés. On ne le rappelera jamais assez, c'est pour vous rencontrer qu'on a commencé ce projet. 

 

     De notable cette année, on pourra remarquer l'arrivé d'un petit nouveau dans le projet : Jawne, notre nouvel illustrateur (goodies + fanzine sportif sorti récemment dans le collectif). 

 

     Prochaine étape pour nous : Japan Expo 2018 ! Avec un tout nouveau projet. Puisque la série Dernier Jeu est terminée (quoiqu'on ait pu vous dire sur une série liée, qui arrivera un jour promis), il est temps de passer à autre chose. Une nouvelle série, un nouvel univers. Sous forme de one-shot qui pourra se lire seul. Si les retours sont bons et que l'on trouve suffisament d'inspiration sur cette série, d'autres one-shot verront peut-être le jour. 

 

         Nous vous en dirons plus sur notre page facebook sur les prochains mois. 

 

         Merci à vous d'être encore là et comme toujours je vous laisse avec quelques dédicaces des derniers salons.

    

Y/Con 2016

    Comme toujours, ce fut un plaisir infini de VOUS revoir ainsi que de retrouver nos copains fanzineux. Le week-end a été chargé et animé mais terriblement agréable. Encore une fois surtout grâce à vous. Nous avons revu des têtes connues et c'est toujours la joie quand quelqu'un que je reconnais s'arrête sur le stand pour papoter. Un grand merci aussi à tous les nouveaux venus, ceux qui ont fait une halte devant nous, pour poser des questions, nous féliciter, nous faire confiance... Un énorme merci à vous tous, vous êtes merveilleux.

 

    C'était pour nous l'occasion de présenter Underlay. Ce one-shot est le prologue de la série Dernier Jeu (qui se termine en juillet prochain). Il peut se lire tout à fait seul sans aucune obligation de lire la série et on peut le lire avant ou après celle-ci, cela n'a pas d'importance. On y retrouve la première apparition de la Lune Rousse, la création du GDP... Je vous en laisse la couverture juste dessous, ainsi que quelques dédicaces faites ce week-end. Underlay est disponible dans la partie boutique du site.

 

   A bientôt pour d'autres nouvelles et encore merci à tous.

    

   Voilà, Japan Expo 2016 c'est terminé. Après un loooong retour en voiture, nous revoilà sur le site ! Et on a des choses à vous dire.

 

   Déjà, merci à ceux qui sont revenus nous voir. Vous avez aimé les premiers tomes, vous êtes revenus pour en parler, pour nous soutenir, pour papoter. C'est grâce à vous que nous en sommes là, grâce à vous si l'on se maintient et que l'on peut garder la tête hors de l'eau pour vous proposer la suite de Dernier Jeu. Vous avez été nombreux, plus nombreux qu'on ne pouvait l'espérer. Et vous avez été géniaux, comme toujours. Merci de nous avoir cherché dans la convention, d'avoir espéré nous voir. Si vous saviez comme ces petites réflexions nous font plaisir ! 

 

  Ensuite, merci aux nouveaux ! La vendeuse n'a plus de voix mais elle est comme d'habitude ravie d'avoir pu vous parler, vous raconter notre projet et notre histoire. C'est bon de voir que d'illustres inconnus peuvent vous compendre et se laisser séduire par de simples paroles. Le pouvoir des mots nous impressionne toujours et c'est avec joie qu'on a pu vous rencontrer. Cela vaut autant pour ceux qui nous on fait confiance que ceux qui sont repartis sans rien. Vous êtes de toute façon adorables de vous être arrêtés, de nous avoir dit que le projet qui nous tient à coeur est intéressant. 

 

   Au prochain RDV, on se projette sur novembre avec la Y/con à Paris ! Deux jours de yaoi, d'homo romance, de BL... Que du bonheur. On vous y retrouvera avec un projet top secret dont certains seulement ont eu vent. Il ne reste plus qu'à l'écrire... Mais en attendant on va se prendre au moins une petite semaine de vacances !

 

  Bon été à vous, profitez des vacances si vous en avez et de la lecture avec laquelle vous êtes rentrés chez vous ! 

  Je vous laisse avec quelques dédicaces que Lineae a faites sur le stand durant quatre jours. 

    

Retour Japan Expo 2016

Adieu, Yaoi Yuri Con

   De retour de la Yaoi Yuri Con depuis un moment déjà, il est temps de faire un petit point : il ne nous reste quasiment plus de tomes 1 ! Vous nous avez dévalisées ! Merci !!! Il faudra donc faire une réimpression pour la prochaine convention (sans doute Japan Expo), ce qui nous permettra également de corriger les fautes / coquilles qui restent dans les deux premiers volumes. Il faut faire peau neuve ! Suite à quelques remarques sur le contenu un peu violent des deux premiers tomes, nous rajouterons également un "trigger warning" plus évident, pour appuyer le discours que l'on donne déjà en convention : c'est une histoire violente !

 

   Le tome 4 est donc dès à présent disponible pour la VPC, selon les mêmes modalités qu'auparavant : un petit mail à l'adresse dernier.jeu@hotmail.fr

 

   Et comme l'écriture du tome 5 avance bien, je vous en mets un petit extrait :

 

    

Rares étaient ceux à avoir accès à cette partie du Groupe. Quasiment aucun chasseur, sauf les chiens particuliers du directeur, et quelques informateurs qui faisaient le relais entre Nikonovitch et le reste du GDP. Car c’est ici que se trouvait l’ascenseur ultra sécurisé permettant l’accès à la suite du directeur. Personne ne pouvait l’utiliser sans un homme de main de Nikonovitch.

 

« Lieutenant Gianelli, je vous attendais. Toujours ponctuel. »

 

On eut dit un garçon d’étage, et pourtant Livio savait que c’était sans aucun doute l’un des agents les plus aboutis du bâtiment. Il lui ouvrit la porte coulissante, et introduisit sa carte pour faire bouger l’ascenseur, qui se rouvrit à l’intérieur même d’un salon très chic, aux canapés de cuir beige, table basse en verre et damier de moquette au sol. Une cheminée de décoration trônait un peu plus loin, et les lustres au plafond éclairaient la scène insolite aux yeux de Livio.

 

Alors que tous les membres du Groupe travaillaient dans des bureaux simplistes, loin du faste de l’architecture en elle-même, le directeur ressemblait à un de ces PDG d’entreprises américaines. Il était pieds nus, allongés sur un des canapés, une tablette à la main, en train de pianoter tantôt sur son téléphone, tantôt sur le cuir qui le supportait. S’il n’y avait eu son âge, Livio aurait cru voir un adolescent affalé dans un décor qui ne lui correspondait pas. Et pourtant, au vu des salutations de celui qui venait de l’escorter, cet homme était bien Nikonovitch. Celui que personne n’avait jamais vu, le mythe du GDP, son secret le mieux gardé.

© 2013 Lanostravita.

Proudly created with Wix.com.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now